Y.Jadot : « Avec les écologistes au pouvoir, les lobbys c’est fini ! »

Dernières heures de campagne, dernières idées ! En plein scandale « McKinsey », sur le recours aux cabinets de conseils au sein de l’administration, Yannick Jadot a réaffirmé son engagement de mener une réforme de séparation des « lobbys et de l’Etat ». Le candidat désigné par la Primaire des « écolos » organisait une projection ce dimanche, Print y était.

A une semaine du 1er Tour nous retrouvons, Yannick Jadot, le candidat du pole écologiste dans un cinéma, du très chic, 6ème arrondissement de Paris, en plein coeur du quartier St Germain. Il organise une projection privée du film Goliath, réalisé par Frédéric Tellier, sorti le 9 mars dernier. Au casting on retrouve Gilles Lellouche, Pierre Niney et Emmanuelle Bercot et un pitch assez efficace et plutôt en phase avec le programme de l’écologiste : « France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser. »

Une grande loi de séparation des lobbys et de l’Etat

Mais le candidat écologiste n’est pas ici pour préparer le prochain Festival de Cannes. Au contraire, Yannick Jadot se veut offensif sur ce qui est son ultime axe de campagne : la lutte contre les lobbys. Mainte fois rappelé ces derniers jours, le quinquennat qui s’achève a été selon lui « celui des lobbys ».

Après 2h20 de projection la salle, composée en majorité de militants écologistes, est saisie. Frappée par le combat de France (incarnée par Emmanuelle Bercot) contre les grandes sociétés phytosanitaires. « C’est une façon de porter le message différemment » estime la maman de Théo, 12 ans, victime d’une grave malformation congénitale à cause d’une exposition au glyphosate au moment où sa maman est tombée enceinte. Un point de vue partagé par l’actrice Emmanuelle Bercot présente ce soir là « Je suis une citoyenne très ordinaire mais nous tous citoyens nous sommes tous capable d’élargir notre conscience ! »

« Les gens savent que les pesticides c’est de la merde »

Une projection qui permet à Yannick Jadot de faire entendre sa grande proposition : Une grande loi de séparation des lobbies et de l’État. « On vous a vendu une agriculture moderne avec les pesticides mais ça n’a plus aucun sens ! Aujourd’hui ce sont les firmes qui avancent les évaluations devant le Parlement Européen pour prolonger son utilisation. On a jamais eu un ministre de l’Agriculture autant sous influence des lobbys ! ».

Donné sixième dans les sondages, le candidat écologiste ne se décourage pas et estime avoir réussi à imposer ses thèmes dans la campagne : « On a gagné la bataille culturelle ! Les gens savent que les pesticides c’est de la merde ! ». A défaut de s’imposer au second tour dans les intentions de vote, aura t-il réussi à remporter son combat écologique, sa bataille depuis plus de trente ans ? Réponse dimanche à 20H.

Josselin HAZO

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :