S.TREINER « Notre image a changé car nous avons changé ! »

France Culture a la cote auprès des étudiants, des jeunes et des lycéens ! Nation Apprenante, Ecoutez révisez, concours… de nombreuses initiatives ont été mises en place depuis le début du confinement. Dans ce 1er épisode de CULTIVER son JARDIN, Print a pu s’entretenir avec la directrice de France Culture, Sandrine Treiner.

France Culture a lancé rapidement de nombreux programmes éducatifs, comment ce système s’est mis en place ?

Ce qui a fait que nous avons pu immédiatement nous adapter c’est que nous avons dans notre politique de programme, des émissions particulièrement adaptées à ceux qui ont à acquérir et à tous les curieux de manière générale. C’est ce qui fait que l’éducation nationale s’est tournée vers nous avec Nation apprenante : une sélection de programme validée par les inspecteurs ( pas loin de 150 émissions : maths, économie…) mis en place dès le lundi suivant le confinement. A cela s’ajoute l’émission Ecoutez, Révisez ! plus de 25 textes au BAC de Français avec la lecture de l’extrait par de très grands acteurs puis l’analyse par Olivia Gesbert.

« On ne FAIT PAS France Culture POUR LES GENS QUI SAVENT DéJà »

Sandrine Treiner, DIRECTRICE de France Culture

Certes France Culture est recommandé mais pour certains elle reste encore l’antenne des « sachants »?

C’est l’un des aspects sur lequel on a le plus travaillé, on ne fait pas France Culture pour les gens qui savent déjà. Toutes ces dernières années depuis maintenant 4 ans on a revu notre grille des programmes. Notre obsession c’est que toute personne qui s’intéresse au sujet y ait accès sans prérequis. Mais notre image a changé car nous avons changé. Depuis 2 ans notre audience s’envole de 35% chez les 13-35ans où nous progressons le plus. Le savoir rend la vie plus lumineuse .

« On ne peut pas se dire le 11 mai les choses reviennent à la normale et la parenthèse se referme »

Sandrine Treiner, DIRECTRICE de France Culture

Le COVID19 et le confinement ont bouleversé nos vies mais verrons-nous des effets sur les programmes de France Culture ?

On se pose tous des questions sur l’écologie, sur la société, la crise économique, un monde où on va peut-être moins voyager..? Ces sujets là, ce sont des sujets de France Culture mais on les traite plutôt avec des chercheurs que des gens qui donnent leurs opinions. Une chronique économique et une chronique scientifique sont apparues dans la matinale. Un média c’est avant tout un corps vivant, ce qui n’est pas déformé pas c’est notre approche des sujets : on prend un peu de recul, on cherche à comprendre sur le temps long et c’est comme cela qu’on peut reprendre le pouvoir sur notre propre destin.

et Jusqu’au 16 Mai vous pouvez aussi devenir juré du Prix France Culture BD des étudiants ici : https://www.franceculture.fr/evenement/devenez-jure-du-prix-france-culture-bd-des-etudiants

L’entretien est à retrouver en intégralité ici dans CULTIVER SON JARDIN :