INFOX L’ACTU : La fake news de Castaner et ses conséquences

 Cette semaine, dans ce numéro d’Infox l’Actu, retour sur LA fake news du moment, celle qui certains appellent déjà un « mensonge d’État ». Depuis le 1er Mai, une affirmation de Christophe Castaner ébranle le gouvernement. De quoi s’agit-il ? Réponses dans cet article

Ce que Castaner à dit

Peu de temps après les manifestations annuelles du 1er Mai, fête du travail, qui se sont relativement bien passées, au vu du climat social régnant en France, le Ministre de l’Intérieur, successeur de Gérard Collomb, a affirmé que l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, symbole entre tous des hôpitaux français, aurait subi des attaques de la part de manifestants. « Ici, à la Pitié-Salpêtrière, on a attaqué un hôpital. On a agressé son personnel soignant », dit-il, peu de temps après, selon qu’il attribue à la directrice de l’hôpital, une « Intrusion violente » dans ce bâtiment. Si quelques vidéos commencent rapidement à circuler, la polémique sur cette fake news éclate très rapidement.

Ce qui pose problème avec sa déclaration

En effet, un nombre ahurissant de vidéos viennent rapidement démentir sa version des faits, montrant que cette « intrusion » s’apparentait à une manœuvre de retraite désordonnée des manifestants, et qu’elle était loin d’être volontaire et préparée, comme le laissait entendre le Ministre de l’Intérieur. Ce que certains comprennent comme une tentative délibérée de manipuler l’opinion publique par rapport aux événements du 1er Mai. Car le mensonge semble voulu, même si certains pensent que tout cela est dû tout simplement à de la précipitation. Mais quelles que soient ses motivations le mal est fait. Et, comme le montrent les nombreuses réactions partout autour de l’échiquier politique, à gauche comme à droite, les conséquences de cette déclaration pourraient être importantes…

Quelles sont les réactions face à cette déclaration mensongère ?

Si Christophe Castaner semble pour le moment ne pas comprendre la polémique autour de sa déclaration, assumant le choix de ses mots, notamment le terme d’« attaque », et dénonce un emballement médiatique. Lors de son Mea Culpa, il réaffirme en effet qu’« Entrer de force dans un hôpital (…) tenter de s’introduire dans les services interdits d’accès au public, parce qu’on y soigne et protège des vies humaines, ce sont des actes inadmissibles et très graves ». Mais de nombreuses personnalités politiques crient au mensonge d’État, et demandent la démission immédiate du Ministre de l’Intérieur, à l’instar d’Adrien Quatennens, de La France Insoumise.

Et à l’avenir ?

Tout semble indiquer que la polémique n’est pas prête de se calmer, au moment ou le gouvernement est pris en flagrant délit de mensonge, tout en appelant à l’arrêt des fakes news, à la responsabilité des citoyens, et en légiférant à ce sujet.

Ulysse Meyer

Crédits image : Bibliothèque photo WordPress

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s