HEADQUARTERS : Rien ne va plus pour les GAFA

Pour les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) rien ne va plus ! Les déclarations de guerre des États contre eux se multiplient. Dernière bataille en date celle de l’Article 13 qui annonçait pour Youtube la fin de l’internet mais qui a pourtant été voté la semaine dernière par le Parlement Européen.

• La défaite sur l’Article 13

Avec sa grande campagne de lobbying incarnée par de célèbres youtubeurs ou via des publicités sur son site, YouTube prononçait le décès de l’Internet libre.

En cause l’Article 13, qui impose aux « fournisseurs de service de partage » de contenus protégés de nouvelles obligations. Le texte frappe ceux qui stockent et promeuvent un grand nombre de contenus sous droit d’auteur (texte, vidéo, photo, image, son…) mis en ligne par les internautes, puis rendus accessibles au public. YouTube, Dailymotion, Instagram, Facebook, et tous les autres tombent dans ses filets, indubitablement.

Ces GAFA qui n’étaient pas responsable du contenu publié devient le premier coupable en cas de contenu  ne respectant pas les droits d’auteurs. Impossible pour la Silicon Valley d’accepter cela ! Mais malgré la très grande campagne de lobbying organisée, l’Article 13 a été adopté par une majorité la semaine derrière à Bruxelles au Parlement Européen.

• Même les politiques s’y mettent !

Aux États-Unis et en Europe les GAFA doivent gérer une nouvelle menace : celle qui émane des politiques et des gouvernements. De la candidate aux primaires démocrates américaines, Elizabeth Warren à Benoit Hamon en France, qui proposent le démantèlement pure et simple des GAFA, jusqu’à Bruno Le Maire qui imposera une taxe Française à Amazon, Facebook ou Apple, les attaques se multiplient.

Pourtant sur ce point ils semblent moins intransigeant. Il y a quelques jours Mark Zuckeberg s’est dit prêt a accepter cette taxe.

• Amis ou ennemis ?

Le monde entier a s’est ému de la diffusion pendant 17 Minutes en live de l’attentat de Christchurch en Nouvelle Zélande sur Facebook. Une nouvelle erreur qui pointe les GAFA comme des grands méchants : influenceur d’élections pour Facebook, voleur d’informations personnelles pour Google, destructeur de nos commerces concernant Amazon et enfin spéculateur effréné pour Apple.

Mais en 2019 impossible de se passer d’eux ! Alors comment faire ? Au nom du bien commun les GAFA doivent changer leurs règles pour éviter une explosion mondiale. Et si 2019 était le début d’une nouvelle ère ?

Josselin HAZO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s