INFOX L’ACTU : Ukraine, camionnettes et poisson d’avril

Aujourd’hui, dans ce nouveau numéro d’Infox l’Actu, nous parlerons des fakes news entourant la présidentielle Ukrainienne, les camionnettes blanches de Paris, mais également sur la journée d’hier, le 1er Avril 2019.

Ce qu’il se passe en Ukraine

Depuis les dernières présidentielles ayant eu lieu dans ce pays, en 2014, il semble que les ingérences provenant d’un voisin intéressé n’aient pas disparu, bien au contraire, car elles semblent plus virulentes que jamais. De nombreuses fakes news circulent ainsi sur les réseaux sociaux, par exemple sur les possibilités pour les Ukrainiens de voter en fonction de leur zone de résidence. Mais si ces campagnes de désinformation semblent malheureusement devenir de plus en plus communes, de sérieux problèmes se posent quant à la cybersécurité du pays. En effet, si en 2014, des pirates informatiques étaient parvenus à bloquer l’affichage des résultats du scrutin, aujourd’hui en 2019, alors que la première partie des élections a pu se dérouler, certaines cyberattaques inquiètent en Ukraine. En effet, les défenses de points stratégiques pour l’Ukraine, comme par exemple certaines centrales électriques, sont mises à rude épreuve. Nous verrons à la fin du second tour de ces élections si les prédictions les plus sombres se réalisent ou non.

Le retour des camionnettes blanches ?

Il aura été impossible de passer à côté de cette information au cours de la dernière semaine, celle des rumeurs d’enlèvement d’enfants par des Roms. Bien que, pour citer la préfecture de police de Paris, « Les rumeurs de kidnapping d’enfants avec une camionnette sont totalement infondées. Aucun enlèvement n’est avéré. Ne relayez plus cette fausse information, n’incitez pas à la violence ». Mais si ces rumeurs semblent ne s’appuyer sur rien de concret, leurs conséquences, elles, le sont. Que ce soit la prise à partie de deux conducteurs d’une de ces fameuses camionnettes le 16 mars dernier, ou les « chasses aux Roms » organisés dans Paris, une sorte de psychose semble s’être installée dans les camps Roms. Une nouvelle preuve, s’il en fallait, de l’importance de faire la part des choses…

Les bonnes blagues du 1er avril…

Loin des conséquences désastreuses qu’avaient pu avoir les précédents poissons d’avril de Google, la firme n’aura pas pris de risques cette année pour sa sempiternelle blague pour commencer le mois d’avril, en proposant une version du jeu Snake sur Google Maps. Mais si Google ne risque pas grand-chose en réalisant ce poisson d’avril, nous aurons tous en mémoire le fameux « Mic Drop » de Gmail, qui permettait de joindre un gif des minions à ses mails. Sauf que cette blague a trop bien fonctionné, aboutissant sur des conversations professionnelles pour ainsi dire gâchées.

Ulysse Meyer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s