INFOX LE MAG : Le rapport de Poutine à Internet et la liberté d’expression

Cette semaine dans Infox le Mag, nous vous proposons, dans ce petit dossier, de faire un zoom qui reste dans le thème de notre semaine spéciale Russie, sur les implications de la loi « Интернет Суверенный », et sur les infox en Russie

• Qu’est ce que Интернет Суверенный ?

On peut traduire littéralement le nom de cette loi par « Souverain d’Internet », et c’est exactement ce à quoi elle est destinée à servir. Il s’agit en effet de créer un Internet indépendant pour la Russie. Un Runet amélioré, en quelque sorte. Pour le président, Vladimir Poutine, cela permettrait au pays de se tirer indemne d’une cyberattaque des Américains, en cas de scénario catastrophe, car, pour le citer, « [Les Américains] sont assis là, c’est leur invention, et tout le monde écoute, voit et lit ce que vous dites ».

• Pourquoi cette loi ?

Comme expliqué précédemment, l’intérêt officiel de cette loi est de protéger la Russie d’une mainmise des Américains de l’Internet, fait très critiqué partout dans le monde, depuis, par exemple, les révélations d’Edward Snowden (Qui possède d’ailleurs l’asile politique en Russie jusqu’en 2020, au moins). Mais si la Russie tente de se positionner en alternative viable à un Internet sous contrôle, l’envers du décor est moins reluisant…

En effet, il est également, et surtout, prévu dans la loi Интернет Суверенный un contrôle bien plus renforcé de l’État dans le cyberespace Russe. Selon ses détracteurs, la lutte pour la « cyberindépendance » ne serait qu’un prétexte pour pouvoir couper plus facilement Internet en cas de problèmes (manifestations par exemple), car un Internet centralisé offre un pouvoir sans précédent sur ce qu’il se passe en Russie au Kremlin. Ceci à récemment provoqué une vague de colère chez les Russes, qui sont descendus par milliers dans la rue (15 000 à Moscou selon une organisation indépendante) pour protester contre cette atteinte à leurs droits.

• Poutine et Internet

Encore plus récemment, le maître du Kremlin a signé des projets de lois visant une fois de plus à limiter la liberté d’expression sur Internet. Celles-ci visent directement les médias en ligne, car elles permettront des poursuites pour le motif d’un manque de respect à l’État Russe, ses représentations, ses représentants, et donc le Président lui-même (jusqu’à 300 000 roubles d’amende, soit presque 5000 dollars, et plusieurs semaines de prison dans les cas les plus extrêmes). Motif invoqué ? La lutte contre les fakes news, dont l’amende punissant leur propagation pourrait théoriquement monter jusqu’à plus de 20 000 dollars, pour les récidivistes. Mais la définition de ce qu’est une infox dépendra du procureur. Ce qui provoque la colère de plus d’une centaine de personnalités publiques, et de journalistes, rassemblés contre ce projet dans une pétition contre cette « censure directe ».

Ulysse Meyer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s