POPUP : Sorry To Bother You ou l’entrée fracassante de Boots Riley dans le monde du cinéma

Sorti le 30 janvier en France, Sorry to bother you est un film américain, premier long métrage du musicien Boots Riley, le leader du groupe funk hip-hop The Coup. On y suit les mésaventures de Cassius Green, interpété par Lakeith Stanfield, vendeur en télémarketing qui monte les échelons de son entreprise pour devenir « super-vendeur » grâce à sa technique peu conventionelle : son imitation d’une « voix de blanc ».

Sorry to bother you est une satire délirante et foutraque : de la condition des Afro-Américains au néolibéralisme en passant par le monde de l’entreprise et la répression, la majorité des problèmes sociaux américains y sont traités. Le film va plus loin en montrant comment tous ces problèmes sont liés et interagissent. Boots Riley nous livre une caricature parfois surréaliste mais toujours proche de la réalité des Etats-Unis, devant laquelle on ne peut que rire jaune. Les excellentes idées de mise en scène, comme quand Cassius Green se retrouve « transporté » métaphoriquement chez les clients qu’il appelle au téléphone, font oublier le fait qu’il s’agit du tout premier long métrage du réalisateur. Sorry to bother you est une œuvre à part, une comédie acide et loufoque qui traite des problématiques actuelles non sans colère.

Artus Le Marrec

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s