LES DIEUX DE CE MONDE : Episode 3

Il attendit encore un peu, puis me répondit. « Tu as oublié pourquoi nous sommes ici ? Le dossier Ladrisse doit être traité le plus vite possible, dans deux semaines maximum ! ». Moi qui m’attendait à lui raconter mon histoire et à voir ses yeux s’écarquiller, je fus bien déçu. Mais je comprenais sa réaction : au téléphone, nous avions convenu de nous voir pour parler d’un dossier en cours, au cabinet d’avocat dans lequel nous étions associés. Je n’avais pas évoqué la série d’événements que j’avais connue, il était donc normal qu’il ne soit pas au courant. Je me promis donc de lui en parler plus tard, mon impatience ayant été douchée par ses propos. Nous tentions donc de résoudre ce dossier complexe, lorsque l’on vint nous apporter nos boissons : un double cappuccino pour lui et un café crème pour moi. Nous remerciâmes le serveur et lui donnions un pourboire, qu’il accepta avec gratitude. Vingt minutes plus tard, nous avions trouvé une solution à l’épineux problème Ladrisse. « Bon, et bien voila une bonne chose de faite, au moins ! » lança joyeusement mon ami.Je le rejoignais sur ce point ; cependant, ni lui ni moins n’avions envie de quitter l’endroit chaleureux, engoncés dans nos fauteuils. Le silence entre nous s’éternisait, chacun profitant du moment présent. Je vis là une occasion rêvée de lui parler des rencontres surnaturelles auxquelles j’avais eu le droit. D’un air nonchalant, je lui demandais si il devait partir maintenant ou bien si son emploi du temps lui permettait de rester encore. «Ma foi, me dit-il, nous sommes dimanche ; à ce titre, je n’ai aucune obligation, si ce n’est le cas de ce dossier que nous avons désormais réglé ».

A suivre…

Jean FRESNEAU

RDV la 17 Novembre, après les vacances et la spéciale MIDTERMS pour l’Episode 4 !